Ferme Ronick: Performance et implications sociales

Couverture 2

La ferme Ronick est une entreprise familiale située à Sainte-Gertrude de Manneville, près d’Amos en Abitibi. Après les efforts de Nicole Lachance et Rock Audet pour bâtir un solide troupeau Ayrshire — qui remporta le titre de Maître-éleveur en 2012 —, c’est maintenant leur fille Geneviève qui reprend le flambeau. Depuis plusieurs années, le troupeau Ronick se démarque tant pour sa production que pour sa conformation. En effet, la ferme fait partie du Club Synchro Select 750 depuis la création de l’événement en 2012. Cette activité permet de souligner le travail des producteurs qui obtiennent une MCR combinée de 750 ou plus.

La ferme Ronick travaille avec l’influence de deux principales familles, dont Ronick BBBK Poppy EX 92 3E  1* et Ronick Wilton Sierra TB 87 5*. La famille de Sierra a engendré un taureau disponible chez Semex : Ronick Simbad. Bien que la conformation a été un des principaux critères de sélection de taureaux pour l’amélioration génétique, Geneviève recherche aujourd’hui des animaux balancés qui combinent production et conformation : « Sans délaisser la conformation, je veux des vaches qui vont rentabiliser mes stalles. Avec le contexte actuel et futur de la production laitière, nous devons élever des vaches durables avec de bonnes productions. »

Bien que les performances du troupeau soient déjà de haut niveau, les objectifs des propriétaires sont d’améliorer le confort des vaches et la qualité des fourrages pour accroître davantage leur production annuelle par vache. Geneviève mise beaucoup sur sa régie très stricte pour soutenir la forte production. « On veut tirer le maximum de nos vaches pour optimiser nos performances. Ça passe principalement par la régie, le confort et l’alimentation, » explique Geneviève Audet. Les vaches sont examinées par le vétérinaire dans les 50 jours suivant le vêlage. On vise ainsi à remettre le système reproducteur en marche pour atteindre une première saillie à 70 jours. L’intervalle vêlage projeté s’est amélioré de près de 25 jours, ce qui a une bonne influence sur les jours en lait moyens et le lait livré au réservoir.

Implication sociale

Les trois membres de l’équipe Ronick sont bien actifs à l’étable quotidiennement, mais trouvent aussi le temps de s’impliquer à l’extérieur. Nicole met la main à la pâte en s’impliquant dans l’organisation du souper annuel de l’UPA. Rock est un bon participant. Il est toujours présent dans les activités, formations et journées d’étable. Son enthousiasme présence dans ces événements est toujours très appréciée de ses collègues producteurs. Qui ne connaît pas Rock Audet? Pour ce qui est de Geneviève, c’est l’exposition agricole d’Abitibi qui occupe bien ses soirées. Elle occupe le rôle de secrétaire de l’événement depuis quelques années. Le conjoint de Geneviève, Karl Belzile, occupe un emploi à l’extérieur de l’entreprise, mais donne un coup de main dans ses périodes de congé. Avec deux jeunes enfants, Geneviève n’hésite pas à combiner étable-famille en les apportant à l’étable ou avec Nicole et Rock. Daphnée, 6 ans, la plus vieille des deux, est bien imprégnée de l’agriculture et participe déjà à l’exposition des jeunes ruraux.

Nous profitons de la tribune pour féliciter Nicole, Geneviève et Rock pour le prix de la meilleure moyenne 2015-2016 Ayrshire du Club Laurentides-Lanaudière-Abitibi-Témiscamingue avec une production de 9216kg, 4,23 %G, 3,31 %P (MCR 261-269-262).

Pourquoi ont-ils choisi la race Ayrshire?

C’est Rock et Nicole qui ont pris la décision de se tourner vers la Ayrshire. À l’époque, au début des années 1980, lorsqu’ils avaient un troupeau mixte Holstein et Ayrshire, le couple attribuait beaucoup d’avantages à la race de couleur : « C’était les Ayrshire qui étaient les plus combatives et les plus durables. C’était vraiment rare qu’elles soient malades. Et quand elles l’étaient, elles se relevaient aussitôt » souligne Nicole Lachance. Lors d’un encan en Ontario, ils ont fait l’acquisition de Kellcrest Sophia ET qui deviendra la vache souche de la Famille des « S ». Sierra TB 87 5* est un exemple d’une vache qui découle de cet achat. Ils ont aussi acheté des sujets pur sang du troupeau des Clercs du St-Viateur. « Le nouveau gérant de la ferme religieuse avait décidé d’orienter l’élevage vers une autre race. Nous avons saisi l’opportunité de mettre la main sur de bonnes vaches pur sang Ayrshire. Une partie de notre troupeau vient aussi de là, » dit Nicole. De fil en aiguille, les Holstein désertent la ferme Ronick pour laisser place à la petite brunette. Leur dernière holstein a quitté la ferme en 2014. Les propriétaires de la ferme Ronick ne retourneraient pas en arrière, la dimension de leurs logettes est parfaite pour la Ayrshire et le gabarit modéré de la race facilite le travail.

Alimentation

Transilac LP (préparation vêlage)
Startlait LP (0-21 JEL)
Synchro Pulpolin (0-100 JEL)
Synchro 3040 option 2 VIP
Maïs cassé
Céréales produites à la ferme
Ensilage semi-sec en balles rondes de lotier, Trèfle ladino et graminées

Merci de faire confiance à l’équipe de La Coop Profid’Or pour vous accompagner dans vos succès.

Laurie Lalancette, Expert-Conseil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s