L’équipe avicole de Profid’Or

Young chick in cupped hands

Saviez-vous que l’équipe avicole de La Coop Profid’Or est unique au Québec? C’est la seule équipe qui accompagne le producteur avicole du poussin à l’abattage. En ce sens, l’équipe d’édition du Progrès trouvait pertinent de vous la présenter un peu plus en détail.

Comme le dit Jacques Paiement, directeur avicole, cette équipe se doit d’être utile à ses membres. C’est une équipe diversifiée et expérimentée qui connaît en profondeur les enjeux divers qui peuvent surgir dans les élevages. Elle maîtrise la mise en marché et tout le concept des quotas. Elle a les compétences administratives nécessaires pour vous guider vers les investissements à effectuer dans votre entreprise, et veiller à son bon fonctionnement. Elle a l’expertise en reproduction, en nutrition, en physiologie et en santé. Elle assure un excellent suivi des consommations de moulée des divers élevages, ainsi qu’une livraison d’aliments efficace. Elle supporte ses clients avec la production de rapports d’élevage, essentiels au suivi des mesures de performance de leurs élevages.

Cette équipe avicole est performante. Dans les dernières années, les ventes de poussins avoisinent les 20 millions. À maturité et grâce à l’élevage par les producteurs, cela représente la consommation annuelle de poulet de tous les résidents de Montréal. D’ailleurs chaque année lors du Rendez-vous La Coop, un concours est organisé entre toutes les coopératives du Québec pour décerner un prix à la meilleure équipe avicole. Au cours des sept dernières années, La Coop Profid’Or a gagné à six reprises. Son secret, un travail d’équipe remarquable. En faisant affaire avec La Coop Profid’Or, le producteur avicole est accompagné de A à Z, du poussin à l’abattage et incluant tout le volet administratif.

Voyons voir plus en détail les personnes qui composent cette formidable équipe :  Reportage_Jean-Jacques Desrosiers

Jean-Jacques Desrosiers, T.P., travaille avec La Coop Profid’Or depuis 16 ans. Il a obtenu son diplôme en Gestion d’exploitation d’entreprise agricole (GEEA) du Cégep de Victoriaville en 1983. Il a aussi été représentant pour La Coop Saint-Damase et pour des compagnies pharmaceutiques vétérinaires. Son champ d’expertise est le poulet à griller (broiler). En 2016, il a été nommé représentant avicole de l’année à travers le réseau.

« L’équipe est multidisciplinaire avec un grand champ d’expertise et vend des produits de qualité. Je crois que le producteur est en confiance avec nous parce que nous l’épaulons même en dehors des heures standards de bureau », mentionne Jean-Jacques.

L’avenir en aviculture selon lui : Le milieu avicole au Québec est là pour rester avec ou sans gestion de l’offre. Il y a une croissance dans la consommation de poulet et nous constatons que les producteurs sont confiants, entre autres parce qu’il y a plusieurs constructions de poulaillers en ce moment.

ReportageSébastien Turgeon

Sébastien Turgeon, agr. est à l’emploi de La Coop Profid’Or depuis le 11 septembre 2017. Diplômé en agronomie de l’Université Laval en 2008, Sébastien a un parcours diversifié. Issu d’une famille agricole, il travaille un an sur la ferme familiale comme producteur avicole broiler, avant que celle-ci soit vendue. Il travaille par la suite pendant 4 ans pour l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), suivi d’une période en financement agricole, et enfin, il devient nutritionniste et spécialiste en reproduction chez un couvoirier avant d’être engagé par Profid’Or.

Son mandat est le développement des affaires pour les entreprises de type broiler et d’être le contact entre le couvoir et les producteurs. Très bon vulgarisateur, ses connaissances en financement font de Sébastien un atout de taille pour les clients et prospects dans l’évaluation de leur projet de développement tel que la construction de bâtiments. Très proactif au sein de l’équipe, il constate depuis son arrivée la force de l’expertise de l’équipe et le contact humain que nous avons avec les membres et clients.

L’avenir en aviculture selon lui : « Les ententes commerciales internationales auront un impact significatif sur l’orientation de l’aviculture au Québec. En général, les producteurs sont positifs et ça ne freine pas leur développement. Ce sont les longs délais reliés aux dossiers environnementaux qui réfrènent actuellement leur expansion. Nous aurons aussi de beaux défis à l’égard des normes de bien-être animal. »

Reportage_Stéphane Cuerrier

Stéphane Cuerrier, agr. Diplômé de l’Université McGill en 1999, Stéphane est à l’emploi de La Coop depuis 3 ans. Il a auparavant été représentant pour des intrants agricoles du secteur maraîcher dans la région de Saint-Rémi et Napierville. Il a également travaillé pendant 10 ans comme agent d’approvisionnement pour l’abattoir Exceldor, où il a développé son expertise dans le bon fonctionnement et l’administration des quotas.

Pour Profid’Or, Stéphane s’occupe du développement de la clientèle, est responsable du contingent et de la planification de la production des éleveurs du groupe de Profid’Or et fait le suivi technique dans le poulet à griller. Il est aussi une bonne référence en matière de réglementation du système de quota. « À mon avis, un des avantages de notre équipe avicole est que chaque personne possède des connaissances spécifiques dans un des domaines de l’aviculture, ce qui complète le savoir de chacun. Pour moi travailler en équipe est une force. »

L’avenir en aviculture selon lui : L’aviculture est toujours en évolution et l’équipe de Profid’Or sera toujours à l’avant-garde dans ce secteur. Prenons par exemple le poulet sans antibiotique. Nous avons commencé les tests de régie il y a plus de 5 ans afin d’accompagner les producteurs dans cette innovation de régie de culture. Nous sommes à l’affût des nouvelles tendances et nous trouvons les solutions pour répondre à l’évolution des besoins des consommateurs et des producteurs.

Reportage_François Lefebvre

François Lefebvre, agr., M. Sc., François est dans l’équipe avicole depuis 21 ans. Détenteur d’une maîtrise et d’une solide formation scientifique à l’Université McGill en physiologie, génétique et nutrition, François devient nutritionniste pour une multinationale et couvre le Québec et les Maritimes. Touche à tout, il décide de poursuivre sa carrière comme futur entrepreneur dans le domaine de l’hôtellerie devient directeur général de la Station touristique Val-David/Val-Morin. Il revient par la suite en aviculture auprès du mouvement La Coop.

Superviseur technique de l’équipe avicole de La Coop Profid’Or, il coordonne principalement les aspects scientifiques de la nutrition et les actions techniques du groupe. François s’intéresse beaucoup aux principes de ventilation dans les poulaillers et, avec l’équipe, en fait un fer-de-lance pour l’amélioration du confort des oiseaux et des résultats améliorés qui en résulte. François dirige aussi six employés des fermes avicoles de La Coop (262 000 poulets) et utilise aussi ces installations pour expérimenter les moulées avicoles de La Coop. François est de plus rédacteur pour le Progrès et enseigne avicole et nutrition des monogastriques au Cégep régional de Lanaudière à Joliette.

Pour l’avenir, François indique qu’il y aura de grands défis à relever avec le retrait des antibiotiques. Ceci amènera automatiquement une augmentation du coût de la viande auprès des consommateurs.

Reportage_Richard Therrien

Richard Therrien, T.P.  exerce son métier dans le réseau La Coop depuis 36 ans et est avec La Coop Profid’Or depuis 1994. Il obtient son diplôme de l’Institut de technologie agricole de La Pocatière en zootechnie en1981 après avoir fait un DEC en science de la santé au Collège Lionel-Groulx (Sainte-Thérèse). Il est engagé en mai 1981 à La Coop Garnier de Saint-Bernard en Beauce à titre de représentant porcin. En 1983, il devient expert-conseil porc-avicole à La Coop des Appalaches où il se spécialise en production avicole. En 1988 il rejoint La Coop Unicoop comme expert-conseil avicole, puis quitte la Beauce en 1993 pour relever le défi de directeur de la meunerie de La Coop Agrodor à Mont-Laurier. Se sentant trop loin de la production avicole, il revient dans ce domaine pour La Coop Profid’Or. Maintenant doyen de l’équipe, il touche à tous les secteurs : poule pondeuse commerciale, poule pondeuse de reproduction, dinde et poulet. Organisateur hors pair, c’est lui qui orchestre l’ensemble des diverses réunions et rencontres des producteurs du secteur avicole de Profid’Or.

« Un des bons coups d’équipe dont je suis particulièrement fier est celui d’avoir aidé et épaulé deux producteurs de grandes cultures à intégrer l’aviculture. Et ils sont toujours en affaires après 10 ans! Un autre des éléments porteurs est la gestion des fermes Avi-Nord en partenariat avec La Coop fédérée. C’est en quelque sorte notre ferme expérimentale où nous pouvons tester plusieurs régies avant de les proposer à nos membres et clients. »

Richard est également fier de travailler pour une coopérative. Ce n’est pas un élément auquel les producteurs pensent tous les jours, mais ce sont les membres qui sont propriétaires de la coopérative. Et nous, nous travaillons pour eux.

L’avenir en aviculture selon lui: Étant donné que la consommation de poulet est toujours en croissance, l’aviculture n’est pas près de disparaître. Un des grands enjeux du secteur est le transfert des fermes à la prochaine génération. Il y en a toujours eu, mais la différence c’est qu’avec le départ des bébés boomers, le changement de génération sera plus significatif. Nous avons une grande confiance en ces jeunes de la relève et nous serons toujours là pour les épauler.

Reportage_Jacques Paiement

Jacques Paiement, T.P. dans l’équipe avicole depuis 31 ans et directeur depuis 19 ans.

Ce qui est particulièrement important pour lui est le souci constant d’être utile et créer de la richesse pour les membres et clients. Être utile aux membres oriente le travail de l’équipe pour être à l’avant-garde, tester les nouveaux modèles de production, être orienté innovation et être responsable du service client de A à Z. Nous ne transférons pas la « puck » à quelqu’un d’autre. Quand un producteur fait affaire avec nous, un expert-conseil lui est attitré et c’est lui qui l’accompagne du poussin à l’abattage.

« J’aimerais profiter de cette tribune pour remercier trois groupes de personnes. Tout d’abord les membres et clients avec qui nous avons créé une relation de confiance depuis toutes ces années, ensuite l’équipe d’experts-conseils qui est à mon sens la meilleure des équipes du réseau La Coop et, pour terminer, l’équipe administrative. Sans elle nous ne serions pas capables d’être autant utiles pour nos membres ».

L’avenir en aviculture selon lui: Nous ne pouvons plus penser au consommateur comme un grand groupe désirant acheter un produit unique. Un consommateur devient un consommateur pluriel. Il peut facilement acheter le lundi des poitrines de poulet bon marché, des pilons de poulet en vente le mercredi, des croquettes le vendredi et un poulet biologique pour recevoir des amis le samedi. Nous devons répondre à tous ces besoins.

L’équipe d’édition du Progrès est fière de vous avoir présenté cette équipe qui représente un des fleurons du Québec dans le domaine. Elle se veut proche des clients et s’en soucie afin de participer à leur réussite. Elle s’appuie aussi sur un réseau de personnes, d’ici et d’ailleurs, qui ont des expertises poussées dans divers domaines. Elle a ainsi développé de nombreux outils pour répondre aux besoins et à la progression des entreprises et de leur clientèle qui vise à nourrir le monde.

L’Équipe d’édition du Progrès

Suivez La Coop Profid’Or sur FacebookTwitter et Instagram.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s