Mot du Directeur Général: Un automne bien chargé

André Langlois, directeur général de La Coop Profid'Or

La Coop Novago

Cet automne sera fort occupé pour votre coopérative, en plus de faire fonctionner chacun des départements pour vous donner toujours le meilleur des services, nous travaillons ardemment à opérer la transformation de notre coopérative afin de réaliser la fusion de La Coop Novago. Ce n’est pas encore apparent pour vous, mais une équipe d’employés dédiée à la fusion réalisent le travail, entre autres, l’implantation pour notre future coopérative des meilleurs processus opérationnels et administratifs. Au moment opportun, vous recevrez de l’information supplémentaire à propos de la fusion. Lire la suite

Publicités

UNE NOUVELLE PUISSANCE AGRICOLE NAÎTRA SUR LA RIVE-NORD DU ST-LAURENT

 

logo_Novago_c

Joliette, le 5 juillet 2017 — La Coop Profid’Or a tenu le 27 juin son assemblée générale extraordinaire et les membres ont voté favorablement pour le projet de La Coop Novago.

« Notre mission en tant que coopérative est de soutenir le développement économique de nos membres. C’est pourquoi le conseil d’administration est heureux que ces derniers aient suivi sa recommandation d’unir nos forces avec les coopératives Agrivert, Agrodor et Univert. » a mentionné le président de La Coop Profid’Or, Robert Perreault. Lire la suite

Tendance 2017, le citoyen ou le consommateur?

André Langlois, directeur général de La Coop Profid'Or

Bien que le citoyen et le consommateur se retrouvent à l’intérieur de la même personne, ils n’envoient pas toujours un message cohérent au marché. Voici un exemple que Maurice Doyon a donné pour illustrer la situation. Si nous nous fions aux signaux du citoyen, nous aurions besoin de 65 % du marché en œufs provenant de poules en liberté. La réalité du consommateur se situe plutôt aux alentours de 10 %. Lire la suite

Partenaire, de la terre aux affaires

 

André Langlois, directeur général de La Coop Profid'OrEn alimentation, les consommateurs désirent une chose et son contraire. Ils peuvent demander un produit biologique sans imperfection, et ce, au prix d’un produit en rabais. Il serait difficile pour une ferme de satisfaire toutes ces demandes en même temps, c’est pourquoi il est important d’identifier les mouvements de fond et travailler à combler ces exigences. Une de ces grandes tendances est le poulet de grain sans antibiotiques. Depuis déjà trois ans, La Coop Profid’Or teste dans ses élevages différents éléments afin d’identifier les meilleures pratiques pour produire ce genre de poulet et nous sommes désormais parvenus à une régie d’élevage performante. Afin de capter cette valeur ajoutée pour nos aviculteurs, Profid’Or, de concert avec le réseau La coop, travaille ardemment à organiser la filière complète, de l’œuf à la table.

Lire la suite

Comment prévoir?

André Langlois, directeur général de La Coop Profid'OrMot du directeur général

Avec le printemps que nous avons connu, personne n’aurait pu prédire, à la fin du mois d’avril, que la période des semis se déroulerait si rondement et qu’une bonne proportion serait terminée au 10 mai. Au contraire, avec la température du printemps et le froid hivernal que nous avons vécus, on s’attendait plutôt à ce que les semis soient tardifs. Tout ceci vient témoigner qu’en agriculture, il faut constamment être prêt et s’adapter aux défis qui se présentent continuellement. Au même titre, votre coopérative doit aussi composer avec des événements qui viennent moduler son futur. C’est ainsi que pour s’y préparer, votre conseil d’administration, accompagné des gestionnaires, a réalisé la planification stratégique 2015-2020. Il en est ressorti que pour la pérennité de la coopérative, et dans le but de demeurer une entreprise utile à nos membres, nous devrons : Lire la suite

Que dire de l’année 2014 et prévisions 2015

André Langlois, directeur général de La Coop Profid'OrMot du directeur général

L’année 2014 a procuré de meilleurs jours pour plusieurs du monde agricole. La majeure partie des produits agricoles ont connu des valeurs près ou au-dessus de la moyenne quinquennale. Une année historique pour le porc et le bœuf. Enfin dira-t-on, qui pour une rare occasion ont surpassé le coût stabilisé ASRA. C’est réellement lors de cette situation, que les producteurs agricoles se retrouvent avec des revenus à la hauteur de leurs efforts et de leurs investissements. La gestion de l’offre (40 % des revenus agricoles au Québec) aura continué de procurer rentabilité et stabilité aux secteurs laitier et avicole. Faisant suite à quelques années très profitables dans les grains, nous sommes revenus à des niveaux habituels. Lire la suite

Coop, créatrice de richesse

André Langlois, directeur général de La Coop Profid'OrMot du directeur général

Nous parlons rarement de la création de richesse dans le monde de la coopération et, pourtant, les coopératives ont une grande importance dans la création de richesse pour les régions. Depuis quelques années, nous sommes dans une ère de coupures gouvernementales avec des impacts directs sur notre qualité de vie. Et, depuis la crise financière de 2008, nous constatons une augmentation de l’intérêt du modèle coopératif comme solution aux enjeux de société et à une saine croissance économique. Alors, pourquoi ce modèle économique est encore plus pertinent? Deux grandes réponses nous apparaissent.

Décision démocratique

Par le principe démocratique, nous nous assurons d’être à l’écoute de nos membres. L’implication de ceux-ci par l’utilisation des biens et services, ainsi que par leurs suggestions et commentaires, influence réellement l’orientation de la coopérative. De plus, la gestion transparente de nos coopératives contribue à développer le sentiment d’appartenance des membres.

Propriété des membres

Les membres sont réellement propriétaires de l’entreprise, ce qui les rend admissibles à un poste d’administrateur et à obtenir un retour d’une partie des bénéfices, lequel s’effectue dans les localités des membres. Lire la suite